Augmentation : la retraite complémentaire de la CAVEC revalorisée de 1,20% au 1er janvier 2018

Dernière mise à jour le : 25 Janvier 2018

Les administrateurs de la Cavec ont décidé d’augmenter la valeur de service du point au niveau de l’inflation. Pour la troisième année consécutive, le pouvoir d’achat des retraités est donc préservé.

Les experts-comptables à la retraite vont pouvoir maintenir leur niveau de vie. Le conseil d’administration de la Cavec a en effet décidé de revaloriser les pensions complémentaires au même niveau que la hausse des prix à la consommation, soit 1,20%. La valeur de service des points de retraite complémentaire va ainsi passer, au 1er janvier 2018, de 1,126 euro à 1,140 euro.
C'est la troisième année consécutive que le pouvoir d'achat des experts-comptables retraités se retrouve, de cette manière, préservé. Il devrait continuer à l’être puisque le conseil d’administration de la CAVEC a d’ores et déjà prévu pour 2019 une revalorisation des retraites complémentaires également équivalente à l’inflation. Avec une hausse des prix anticipée à 1,20%, la valeur du point servi devrait être porté à 1,154 euro au 1er janvier 2019.

Rendement des cotisations également maintenu

Pour rappel, les retraites complémentaires des salariés du secteur privé n’ont, elles, pas été revalorisées depuis le 1er avril 2014. Suite aux accords signés le 13 mars 2013 et le 30 octobre 2015 par les partenaires sociaux, les pensions ARRCO (servies aux non-cadres et cadres) et AGIRC (versées aux seuls cadres) n’ont pas été revalorisées depuis 2013 en vue de réduire les déficits de ces deux régimes. La hausse des prix ayant été inférieure à 1% pour ces quatre années, la revalorisation de ces caisses étant fixée à l’inflation diminuée d’un point, elle est donc ressortie nulle. L’indexation annuelle des retraites ARRCO et AGIRC ayant été, en outre, reportée du 1er avril au 1er novembre, cela signifie que les pensions complémentaires des salariés sont « bloquées » jusqu’au 31 octobre 2018.

La situation des experts-comptables retraités est donc plus favorable. Pour ce qui concerne les actifs, la valeur du point d’achat ayant été revalorisée de 1,24% (de 12,87 euros à 13,03 euros), le taux de rendement reste inchangé par rapport à l’année dernière, à 8,76%. Au 1er janvier 2019, la valeur du point d'achat devrait atteindre 13,35 euros. Le taux de rendement va alors tomber à 8,64%.
Cependant, comme déjà annoncé, le taux de rendement devrait continuer à baisser pour assurer la pérennité du régime, la CAVEC devant faire face aux départs massifs à la retraite des experts-comptables liés au « papy-boom » et au vieillissement de ses affiliés avec l’augmentation de l’espérance de vie. Il est ainsi planifié que le taux de rendement atteigne 8% à un horizon compris entre 2020 et 2025. Il continuera cependant à être l’un des plus élevés parmi les caisses de retraite des professions libérales.
 

Ma CAVEC EN LIGNE

La CAVEC modernise ses outils et met à votre disposition le portail Ma CAVEC en ligne, afin de faciliter vos démarches et d’optimiser nos échanges.

Vos démarches

Connaître ses droits ? Découvrir les avantages de certains dispositifs ? Comprendre les documents qui règlent les relations à votre caisse de retraite ? Son projet de simplification des démarches administratives a conduit la Cavec à développer des outils pédagogiques au service de ses adhérents.

Contactez-nous

Nous vous proposons plusieurs possibilités pour nous contacter. Vous pouvez rencontrer un conseiller de chez vous en utilisant le nouveau service e-proximité, qui permet d’échanger par chat, visio et partage d’écran. Vous pouvez également contacter les conseillers du service relations assurés par téléphone, courrier ou mail. Les conseillers de la CAVEC seront également très heureux de vous recevoir dans le nouvel espace assurés 48 bis rue Fabert à Paris.

Simulations

La Cavec met à votre disposition deux types de simulation. Ces calculettes vous permettent notamment, sur les valeurs de l’année en cours, d’estimer vos changements d’options de cotisation, ou bien d’envisager vos droits en termes de montant de votre prochaine pension de retraite.