« Je suis fier d’avoir défendu les valeurs de la CAVEC »

Dernière mise à jour le : 05 Janvier 2020

Après trois ans à la tête de la Cavec, Jean-Claude Spitz a terminé son mandat le 18 décembre dernier. L’occasion de revenir sur les faits majeurs de sa présidence.

Vous avez été Président de la CAVEC pendant trois ans et administrateur pendant six ans. Comment se porte la Caisse ?

Jean-Claude Spitz, Président de la CAVEC : « La Caisse se porte bien et même beaucoup mieux qu’au début de la mandature qui s’achève. Nous avons totalement finalisé notre sortie du Groupe Berri (*). Nous avons amélioré l’organisation et la qualité de services. Plus de 90% des affiliés se déclarent satisfaits de la CAVEC. La Caisse offre un des taux de rendement technique les plus élevés parmi les professions libérales. Un affilié récupère ce qu’il a versé au bout d’un peu plus de 11 ans de retraite. A titre de comparaison, si les préconisations du rapport de Jean-Paul Delevoye sont mises en œuvre dans la prochaine réforme, il faudra 20 ans de retraite pour récupérer ses cotisations.
Enfin, nos réserves financières ont progressé de 2014 à 2019, de près de 400 Millions pour atteindre aujourd’hui 1,8 Milliard ce qui sécurise les pensions à servir et prend en compte d’éventuels aléas démographiques. »

Vous avez présidé à un moment crucial pour l’avenir des retraites en France avec la perspective de la mise en place d’un système universel qui devrait remplacer les 42 régimes actuels. Quel bilan dressez-vous de votre action à la tête de la CAVEC ?

« J’ai avant tout poursuivi l’excellent travail engagé par mes prédécesseurs pour que la CAVEC soit une caisse de retraite et de prévoyance exemplaire. Je tiens notamment à saluer l’action de Pol Lavefve qui a su négocier la sortie de la Caisse du Groupe Berri, malgré les réticences de la tutelle. Ma tâche a consisté à concrétiser et à affirmer cette prise d’indépendance et d’autonomie qui nous permet de mener nos actions avec plus d’efficacité et de mieux servir nos affiliés.
J’ai aussi souhaité faire plus et mieux connaître et reconnaître la CAVEC. Les administrateurs de la Caisse et moi-même avons rencontré entre 2016 et 2019 plus 3.000 consœurs et confrères chaque année en participant à des manifestations organisées par le Conseil supérieur, la Compagnie, les Conseils régionaux de l’Ordre et les syndicats de la profession. Nous avons créé “le prix du plus jeune expert-comptable" qui récompense, dans chaque région, le plus jeune professionnel inscrit dans l’année.
C’est une manière pour la CAVEC de souligner que notre système de retraite est basé sur le principe de la répartition, c’est-à-dire que les jeunes financent les pensions des plus âgés. Cette approche intergénérationnelle permet également aux nouveaux confrères de prendre conscience du rôle de la CAVEC dans leur devenir professionnel.
La célébration des 70 ans de la CAVEC, à travers la publication d’un livre et l’organisation d’une grande conférence dans le cadre du Congrès de l’Ordre, a été aussi l’occasion de rappeler l’histoire et le rôle de la Caisse.
Dans le cadre de la réforme des retraites, nous avons fait connaître et valoriser les atouts du modèle de la CAVEC pour nos affiliés. Nous avons ainsi co-fondé Pro Action Retraite, un cercle de réflexion sur l’avenir des régimes de retraite des professions libérales. Nous sommes aussi membre de l’IPS (Institut de la protection sociale, NDLR), dont les analyses des propositions de Jean-Paul Delevoye ont été remarquées. Nous affirmons autant qu’il est possible nos positions et nos propositions par rapport aux préconisations figurant dans le rapport Delevoye, avec lesquelles nous sommes très largement en désaccord. »

Quels sont les projets que vous avez menés dont vous êtes le plus fier ?

« Le projet qui m’a tenu le plus à cœur a été celui de la finalisation et de la concrétisation de l’indépendance de la CAVEC. Cette démarche a permis à la Caisse d’améliorer son organisation interne, sa gestion et les services proposés aux affiliés. Je suis également fier d’avoir défendu les valeurs de la CAVEC auprès des interlocuteurs institutionnels et des affiliés et d’avoir été un acteur de notre « Histoire d’avenir **». »


(*) Groupement de quatre caisses de retraite et de prévoyance de professions libérales, dont la CAVEC.
(**) Titre de l’ouvrage publié par la CAVEC pour marquer ses 70 ans.

 

Documents téléchargeables

Diaporama photo

- Tous droits réservés
  • Jean-Claude Spitz, Président ...

Ma CAVEC EN LIGNE

La CAVEC modernise ses outils et met à votre disposition le portail Ma CAVEC en ligne, afin de faciliter vos démarches et d’optimiser nos échanges.

Vos démarches

Connaître ses droits ? Découvrir les avantages de certains dispositifs ? Comprendre les documents qui règlent les relations à votre caisse de retraite ? Son projet de simplification des démarches administratives a conduit la Cavec à développer des outils pédagogiques au service de ses adhérents.

Contactez-nous

Nous vous proposons plusieurs possibilités pour nous contacter. Vous pouvez contacter les conseillers du service relations affiliés par téléphone, courrier ou via votre espace sécurisé, rubrique "Demande en ligne". Les conseillers de la CAVEC seront également très heureux de vous recevoir au 48 bis rue Fabert à Paris.

Simulations

La Cavec met à votre disposition deux types de simulation. Ces calculettes vous permettent notamment, sur les valeurs de l’année en cours, d’estimer vos changements d’options de cotisation, ou bien d’envisager vos droits en termes de montant de votre prochaine pension de retraite.