Le cumul emploi-retraite




Le cumul emploi-retraite à la Cavec, comment ça marche ?

L’expert-comptable qui souhaite percevoir sa retraite Cavec, sans cesser d’exercer, continue à cotiser au régime complémentaire et au régime de base sans limite d’âge. Ces cotisations sont des cotisations de solidarité et, à ce titre, ne permettent pas de valider des droits supplémentaires.

Au régime complémentaire
La cotisation du régime complémentaire est calculée sur les revenus de l’avant-dernière année et n’est pas révisée deux ans plus tard, contrairement au principe de calcul de la cotisation du régime de base.
Exemple : un expert-comptable libéral retraité depuis décembre 2012 et toujours en activité, dont le revenu 2011 était de 80 000 €, devra payer en 2012 une cotisation au titre du régime complémentaire de 12 895 €, quels que soient ses revenus 2013.

Au régime de base
Sa cotisation du régime de base est de 9,75 % sur la tranche 1 - revenus inférieurs à 31 477 € - et de 1,81 % sur ses revenus compris entre 31 477 € et 185 160 €.

Cette cotisation de solidarité peut être calculée de deux façons :

  • soit provisionnellement l’année « n » sur les revenus « n-2 » et régularisée l’année « n+2 » en fonction des revenus de l’année « n ».
  • soit sur la base des revenus estimés par l’expert-comptable pour l’année « n » et régularisé deux ans après. Dans ce cas, si lors de la régularisation (n+2), le revenu de l’année « n » s’avère supérieur au revenu estimé, une majoration est appliquée sur l’insuffisance de versement des acomptes provisionnels. Cette majoration sera de 5 % si le revenu définitif est inférieur
    ou égal à 1,5 x le revenu estimé et de 10 % si le revenu définitif est supérieur à 1,5 x le revenu estimé. Il convient aussi de préciser qu’au régime de base, le cumul d’un emploi et d’une retraite n’est possible sans limite qu’à condition que l’ensemble des pensions acquises auprès de régimes obligatoires soit liquidé à taux plein. Si ces conditions ne sont pas remplies, le cumul de la pension de base et d’une activité n’est autorisé que dans la limite de revenus d’activité ne dépassant pas le plafond de la Sécurité sociale (37 032 € en 2013).
     


Ma CAVEC EN LIGNE

La CAVEC modernise ses outils et met à votre disposition le portail Ma CAVEC en ligne, afin de faciliter vos démarches et d’optimiser nos échanges.

Vos démarches

Connaître ses droits ? Découvrir les avantages de certains dispositifs ? Comprendre les documents qui règlent les relations à votre caisse de retraite ? Son projet de simplification des démarches administratives a conduit la Cavec à développer des outils pédagogiques au service de ses adhérents.

Contactez-nous

Nous vous proposons plusieurs possibilités pour nous contacter. Vous pouvez rencontrer un conseiller de chez vous en utilisant le nouveau service e-proximité, qui permet d’échanger par chat, visio et partage d’écran. Vous pouvez également contacter les conseillers du service relations assurés par téléphone, courrier ou mail. Les conseillers de la CAVEC seront également très heureux de vous recevoir dans le nouvel espace assurés 48 bis rue Fabert à Paris.

Simulations

La Cavec met à votre disposition deux types de simulation. Ces calculettes vous permettent notamment, sur les valeurs de l’année en cours, d’estimer vos changements d’options de cotisation, ou bien d’envisager vos droits en termes de montant de votre prochaine pension de retraite.