Demander la réversion

Dernière mise à jour le : 05 Oct 2020

Demander votre pension de réversion. Les étapes et les démarches.

Votre conjoint ou ex-conjoint a, durant sa carrière, cotisé au régime de retraite de base et/ou au régime de retraite complémentaire de la Cavec, vous pouvez alors bénéficier de la pension de réversion du régime de base et/ou de la pension de réversion du régime complémentaire. La vie maritale et le PACS n’ouvrent pas de droits à une réversion.

Pour vous aider dans votre demande de réversion, suite au décès de votre conjoint ou ex-conjoint, les régimes de retraite mettent à votre disposition un service en ligne commun : Demander ma réversion.

Simple, pratique et sécurisé, ce service vous permet de déposer votre demande en une seule fois auprès de tous les régimes de retraite susceptibles de vous attribuer une réversion.
 

comment faire votre demande de reversion avec le service en ligne ?

Grâce au nouveau service de demande de réversion en ligne, vous n'avez qu'une seule démarche à effectuer en ligne pour l'ensemble de vos régimes.

 

  • Il suffit de vous connecter à votre compte retraite personnel sur www.info-retraite.fr, en créant votre compte retraite puis en cliquant sur « Ma demande de retraite ».
  • Une fois connecté, accédez au service Demander ma réversion.
  • Vérifiez et renseignez les informations demandées, sans oublier d’ajouter les justificatifs nécessaires au traitement de votre demande par les régimes de retraite, puis validez votre demande afin qu’elle soit transmise aux régimes de retraite pour qu’ils la traitent.
  • Une fois transmise, suivez l’état d’avancement de votre demande à tout moment depuis le service de suivi.
     

Pour en savoir plus, consultez la vidéo explicative en cliquant ici.

Dans ces moments difficiles, les conseillers de la Cavec sont à votre disposition pour vous aider dans vos démarches. Vous pouvez les contacter par téléphone au 01.80.49.25.25 du lundi au vendredi de 9h45 à 16h30.

 

Un numéro de référence Cavec vous sera attribué et vous pourrez accéder à votre compte Ma Cavec en ligne, pour consulter le montant de vos versements.

Demande de reversion à la Cavec

Si, et seulement si, vous ne pouvez pas faire votre demande en ligne sur www.info-retraite.fr, contactez le service réversion de la caisse :

Cavec  – 48 bis rue Fabert - TSA 80711 - 75329 Paris cedex 07 ou au 01.80.49.25.25.

Les pièces que vous devrez apporter au service sont les suivantes :

  • Le formulaire de demande de réversion dûment rempli (la Cavec peut vous le faire parvenir par courrier mais vous pouvez également le télécharger sur ce site Internet);
  • Le bulletin de décès de l’assuré;
  • Une copie intégrale de l’acte de naissance de l’assuré décédé, pièce devant comporter toutes les mentions marginales;
  • Une copie intégrale de l’acte de naissance du conjoint survivant, pièce devant comporter toutes les mentions marginales;
  • Un relevé d’identité bancaire au nom du conjoint survivant;
  • Une copie intégrale du livret de famille;
  • Une copie de l’avis d’impôt sur les revenus.

 

 


 

Vidéos associées

Ma CAVEC EN LIGNE

La CAVEC modernise ses outils et met à votre disposition le portail Ma CAVEC en ligne, afin de faciliter vos démarches et d’optimiser nos échanges.

Vos démarches

Connaître ses droits ? Découvrir les avantages de certains dispositifs ? Comprendre les documents qui règlent les relations à votre caisse de retraite ? Son projet de simplification des démarches administratives a conduit la Cavec à développer des outils pédagogiques au service de ses adhérents.

Contactez-nous

Nous vous proposons plusieurs possibilités pour nous contacter. Vous pouvez contacter les conseillers du service relations affiliés par téléphone, courrier ou via votre espace sécurisé, rubrique "Demande en ligne". Les conseillers de la CAVEC seront également très heureux de vous recevoir au 48 bis rue Fabert à Paris.

Simulations

La Cavec met à votre disposition deux types de simulation. Ces calculettes vous permettent notamment, sur les valeurs de l’année en cours, d’estimer vos changements d’options de cotisation, ou bien d’envisager vos droits en termes de montant de votre prochaine pension de retraite.