Skip to main content

Vos options pour augmenter votre retraite

Vous avez plusieurs possibilités pour augmenter le montant de votre future retraite. Vous pouvez choisir d’opter pour cotiser en classe supérieure et faire un rachat de points en retraite complémentaire. Vous pouvez également augmenter le montant de la réversion pour votre conjoint. Nous vous donnons plus d’explications.

Cotiser en classe supérieure

Pour votre retraite complémentaire, la Cavec a défini, pour les libéraux, un large spectre de 8 classes de cotisations, afin de pouvoir ajuster celles-ci plus finement aux niveaux de revenus. Le régime de retraite complémentaire est un régime en points et par tranche. Vous cotisez donc dans la classe qui correspond à vos revenus. En cotisant en classe supérieure (la classe juste au-dessus de celle qui correspond à vos revenus) vous obtenez plus de points et ainsi augmentez le montant de votre retraite future. Cette option est activable ou résiliable chaque année.

Avec un rendement technique actuellement de 8,60% au régime de retraite complémentaire, l’option est forcément intéressante, d’autant que les cotisations sont déductibles du résultat. Ce taux de 8,60 % signifie que, pour 1 000 € cotisés à la Cavec, un expert-comptable obtient, au titre de la retraite complémentaire Cavec, une pension annuelle de 86 €. Autrement dit, l’option permet d’augmenter ses droits à retraite tout en récupérant, après avoir liquidé sa retraite, ses cotisations versées en un peu plus de 11 ans et 6 mois de retraite (hors fiscalité).

Montant des classes de cotisations en 2022

Montant cotisation facultative de conjoint

Exemple

Si vous avez des revenus nets non salariés compris entre 64 561 € et 79 040 € vous êtes en classe E

Par option, il est possible d’opter pour la classe F et d’acquérir 372 points de + (valeur du point de retraite 2022 : 1,20 €). Coût de l’opération : 5 189 € de cotisation de plus sur l’année.

Le montant de retraite acquis sur l’année passe de 849,6 € (708 points x 1,20 €) à 1296 € (1080 points x 1,20 €)

Sur 35 ans de carrière : 15 624 € de retraite en plus pour un coût de 181 615 € de cotisations (11,62 ans de retraite pour les récupérer). En effet, pour 35 ans de carrière en classe E vous obtenez 29 736 € de retraite complémentaire (vous aurez aussi la retraite de base) et 45 360 € de retraite complémentaire en classe F (+ retraite de base).

Pour opter en classe supérieure, faites une demande via votre compte Ma Cavec en ligne.

Faire un rachat de points en retraite complémentaire

Vous pouvez racheter, à partir de 50 ans, des points au régime de retraite complémentaire. De quoi augmenter sensiblement le montant de votre future pension de retraite complémentaire.

Rattraper les années de faibles cotisations

Il existe au total huit classes forfaitaires de cotisation (de A à H). De cette manière, vous avez pu cotiser dans des classes inférieures en début de carrière. En optant pour le rachat de points au régime de retraite complémentaire, vous pouvez « rattraper » toutes les années pour lesquelles vous avez cotisé dans une classe inférieure à celle dans laquelle vous vous trouvez lors de la demande de rachat. Ce dispositif, accessible à partir de 50 ans et jusqu’à 65 ans, permet donc de lisser votre carrière à hauteur de votre dernière classe de cotisation.

Paiement « lissé » dans le temps

Vous avez tout intérêt à effectuer l’opération le plus tôt possible si votre classe de cotisation le permet. En effet, un coefficient d’actualisation, déterminé en fonction de l’âge de souscription du rachat, est appliqué à la valeur du point d’achat qui augmente avec le temps. Retrouvez le barème ici. Ainsi, plus l’affilié tarde à souscrire un rachat, plus le rachat est onéreux.

Par ailleurs, il faut savoir que 70% du montant du rachat est fractionné de manière égale (la même somme versée chaque année) dans la période comprise entre la première année de rachat et l’année des 65 ans. Les 30% restants sont facultatifs et peuvent être payés en une seule ou plusieurs fois durant cette période.

Là encore, il est intéressant de verser les 30% rapidement. Si l’expert-comptable a débuté le rachat à 50 ans, mais qu’il s’acquitte du reliquat à 55 ans, ce solde se basera sur la valeur de rachat du point à 50 ans revalorisé de cinq années. Si le coefficient est figé, la valeur d’achat d’un point quant à elle évolue chaque année. En d’autres termes : cela lui reviendra moins cher de payer les 30% à 50 ans qu’à 55 ans.

Un dispositif triplement avantageux

Dans tous les cas, avant d’effectuer toute opération, une étude de rachat sera menée par la Cavec. En s’appuyant sur les différentes simulations effectuées par la caisse, vous pouvez choisir le nombre de points que vous souhaitez racheter. Le maximum vous sera proposé. Un rachat partiel est possible. Si le rachat des points complémentaires peut sembler de prime abord coûteux, l’opération s’avère le plus souvent triplement intéressante.

Une pension plus élevée

Tout d’abord, vous allez améliorer votre retraite complémentaire de manière conséquente. Pour exemple, si vous pouvez racheter 5 000 points, vous augmenterez votre retraite annuelle de 6 000 €, la valeur du point de retraite en 2022 étant de 1,20 €.

Une déduction fiscale importante

A plus court terme, vous profiterez d’un avantage fiscal particulièrement intéressant.

En outre, à votre décès, votre conjoint (marié ou ex-conjoint non remarié) percevra une meilleure pension complémentaire de réversion.

Pour faire un rachat, faites une demande d’étude de rachat de points au régime complémentaire en ligne, via votre compte Ma Cavec en ligne.

Une réversion améliorée

Beaucoup pensent que le conjoint marié n’aura pas le droit à la réversion. Si la réversion du régime de retraite de base, est soumise à des conditions de ressources, ce n’est pas le cas pour la réversion du régime de retraite complémentaire. Et vous pouvez même en augmenter le montant.

Il est possible d’augmenter le montant de la pension de réversion du régime de retraite complémentaire, en versant la cotisation facultative de conjoint. Si l’assuré verse la cotisation facultative de conjoint, la réversibilité est de 100% des points pour les années ayant donné lieu au paiement de cette cotisation.

Pour cotiser pour votre conjoint, faites une demande via votre compte Ma Cavec en ligne.

Et bien entendu, en optant pour la classe supérieure au régime de retraite complémentaire vous augmentez votre nombre de points pour le calcul de votre retraite mais également le montant de la réversion pour votre ou vos conjoints !

Nous savons que vous passez beaucoup de temps à conseiller vos clients, prenez également un peu de temps pour vous informer et pour gérer au mieux votre protection sociale et celle de votre famille !

Bon à savoir

Retrouvez votre simulation de retraite sur votre compte Ma Cavec en ligne.