Skip to main content

Augmenter la réversion

Vous nous posez souvent cette question ! Et beaucoup pensent que le conjoint marié n’aura pas le droit à la réversion. Si la réversion du régime de retraite de base, est soumise à des conditions de ressources, ce n’est pas le cas pour la réversion du régime de retraite complémentaire. Et vous pouvez même en augmenter le montant.

Comment augmenter le montant de la pension de réversion du régime complémentaire ?

Que vous soyez travailleur indépendant ou expert-comptable salarié, il est possible d’augmenter le montant de la pension de réversion du régime de retraite complémentaire, en cotisant à la cotisation facultative de conjoint. Si l’assuré verse la cotisation facultative de conjoint, la réversibilité est de 100% des points des années ayant donné lieu au paiement de cette cotisation.

Bien entendu, si vous optez à titre personnel en classe supérieure au régime de retraite complémentaire, vous augmenterez votre propre retraite mais aussi la réversion de votre conjoint.

Petit rappel des règles d’attribution de la réversion !

Pour la réversion du régime de base, le conjoint survivant et le ou les conjoint(s) précédent(s) même remariés peuvent bénéficier de la pension de réversion du régime de base, au prorata de la durée de chaque mariage, à partir de 55 ans. La pension de réversion du régime de base est accordée au conjoint justifiant de ressources personnelles inférieures à 21 320 € pour une personne seule ou à 34 112 € pour un couple. Le montant de la pension de réversion est égal à 54% de la pension de l’assuré (sauf en cas de dépassement partiel du plafond de ressources où ce montant est minoré).

Pour la réversion du régime complémentaire, le conjoint survivant et le ou les conjoint(s) précédent(s) divorcés, non remariés peuvent bénéficier de la pension de réversion du régime complémentaire, au prorata de la durée de chaque mariage, à partir de 60 ans. Deux années de mariage sont exigées, sauf si un enfant est né du mariage. Le remariage entraîne la perte de la retraite complémentaire de réversion. La pension de réversion du régime complémentaire n’est pas soumise à une clause de ressources. Le montant de la pension de réversion est égal à 60% de la pension de l’assuré pour les points acquis depuis le 1er janvier 2009. Il est de 50% pour les points acquis antérieurement.

Bon à savoir

Vous pouvez opter pour la cotisation facultative de conjoint au régime de retraite complémentaire en nous envoyant une demande sur Ma Cavec en ligne, rubrique Demande en ligne, « Déclaration d’option ».